Déboucher son vin

Chaque bouteille a besoin d’une attention particulière. Il faut parfois décanter le vin à l’avance mais cela ne se fait pas n’importe quand. Autre point important, faut-il carafer ou décanter ? Savez vous également pourquoi aérer un vin ?

On débouche quand ?

De nombreux vins peuvent être dégustés dès l’ouverture de la bouteille comme notamment les blancs secs ou fruités, les rouges légers, les pétillants, les effervescents ainsi que les champagnes classiques. Il suffit juste de les aérer directement dans le verre pour qu’ils se dévoilent et se réveillent. Pour d’autres, ils doivent être débouchés environ une heure ou deux avant la dégustation. Presque tous les vins rouges fruités, les blancs complexes, liquoreux et les vieux vins gagnent à être ouvert en avance. Enlever le bouchon et le laisser dans la bouteille est suffisant. Enfin pour la dernière catégorie, ouvrir la bouteille trois heures avant est nécessaire. Dans ce cas, ce sont les vins rouges charpentés, les vins jeunes et intenses de France, du Chili, d’Argentine ainsi que certains vins charpentés d’Italie, d’Espagne et du Portugal.

On carafe ou on décante ?

Connaissez-vous la différence entre carafer ou décanter ? Dans les deux cas, cela consiste à transvaser le vin dans une carafe mais la finalité est différente. Le but du carafage est d’aérer le vin tandis que le décantage permet de le séparer du dépôt qui s’est accumulé dans la bouteille. On carafe un vin jeune, on décante un vin vieux. Pourquoi carafer un vin jeune ? Cette technique permet de réveiller les arômes ainsi que de faire disparaitre une éventuelle odeur de réduit notamment dans les jeunes rouges. Pour cela, on utilise une carafe au ventre large, assez plate, offrant une large zone de contact entre le vin et l’air. Pour décanter un vin vieux ? Elle n’est en aucun cas obligatoire et demande beaucoup de soin. Au fil des temps, les tanins forment un dépôt dans la bouteille. Le décantage permet d’éviter de le verser dans les verres. Il faut donc d’abord laisser tomber le dépôt au fond de la bouteille en la plaçant à la verticale. Puis, on verse très délicatement le vin dans la carafe. Le décantage doit se réaliser quelques minutes avant le service car l’oxygène peut rapidement détériorer la qualité du vin. On choisit une carafe étroite, peu ventrue et à l’ouverture serrée pour limiter le contact avec l’air.

Pourquoi aérer un vin ?

L’oxygène est un compagnon indispensable du vin, mais il peut être également son pire ennemie. A son contact, il évolue et vieillit. Sur celui-ci, l’oxygène a le pouvoir d’accélérer le temps qui passe. Le vin respire ! Dans la bouteille, la bulle d’air qui le sépare du bouchon le maintient en contact avec l’oxygène. Dans un verre, il se frotte à l’air. Les arômes se développent et les tanins se patinent doucement. Cela suffit pour certains vins légers. Parfois, il va avoir besoin d’être aéré plus tôt pour dévoiler ses secrets d’où l’utilisation d’une carafe. Il gagnera en intensité et en complexité. Attention aux vins vieux ! Leurs tanins et leurs arômes ont eu le temps de s’affiner dans la bouteille. Ils n’ont pas besoin d’être aérés, bien au contraire ! Une oxygénation trop brutale peut faire évanouir les arômes fragiles.

N’éloignez pas les novices de la connaissance et du plaisir du vin par l’usage d’un vocabulaire réservé aux seuls initiés : parlez simplement de vos vins. Je suis entrée dans le monde du vin sans autre formation professionnelle qu’une gourmandise certaine des bonnes bouteilles.
Sidonie Gabrielle Colette

Un avis sur « Déboucher son vin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :