Château Montlau – cinquante ans de passion

A ne pas confondre avec son homonyme à Saint Emilion – le Château Montlau se situe à Moulon. Il appartient depuis cinquante ans à Monsieur Armand Schuster de Ballwil, un Suisse. Un lien particulier s’est tissé avec ce château.

Cachée au bout d’un chemin en calcaire long de plus d’un kilomètre, la propriété commence à se dévoiler. Perché sur une colline, le château domine les villages de Moulon et de Saint Emilion. L’impression d’être coupé du monde extérieur nous envahi – de la nature à perte de vue. Les lourdes grilles qui permettent l’accès à la bâtisse principale ainsi qu’aux tours grincent à l’ouverture comme pour prévenir de l’arrivée de visiteurs.

Le voyage à travers les époques peut commencer. La tour du Général et la « petite tour » se font face dans la cour. L’architecture peut témoigner du passé militaire du lieu. Au milieu, se dresse fièrement un cèdre du Liban quatre fois centenaire. Inexplicable, une alchimie se dégage de ces vieilles pierres et nous emporte dans des sphères inconnues. Montlau baigne dans une atmosphère qui est la sienne.

« Montlau est devenu au fil du temps ma raison d’être »

« Est-ce la fougue de la jeunesse, le goût de l’aventure ou simplement de l’inconscience qui m’ont donnée la force d’ouvrir ce grand portail il y a cinquante ans ? Je n’ai toujours pas la réponse. Mon parcours est plus qu’atypique. Ma présence à Montlau est dû au hasard de la vie. Une vie plus que remplie. Certes il fallait du courage mais la portion d’inconscience était sans doute supérieure. Hors sujet il y a 50 ans. Le métier, la culture de la vigne, savoir faire parler son terroir à travers la dégustation du vin produit m’ont permis d’acquérir le bagage nécessaire pour naviguer dans ce milieu qui caractérise celui de Bordeaux » admet Armand Schuster de Ballwil. 2021 est une année importante pour la famille : cinquante ans plus tôt, accompagné de ses parents, Armand Schuster découvrait le domaine qui allait devenir son foyer ainsi que celui de sa femme Elisabeth et de ses trois enfants : Armand Junior, Frédéric-Guillaume et Axel.

Replongeons-nous quelques siècles en arrière pour en apprendre plus sur l’Histoire extrêmement riche du Château Montlau. « Les quatre terrasses, les objets trouvés et ce que les historiens nous ont laissé, nous confirme que Montlau est d’origine gallo-romaine. Depuis le 10e siècle avec sa Motte Féodale, nous avons les témoins écrits ou construits qui se succèdent et qui composent le château actuel. Certes, point stratégique dès le départ, il faut attacher son importance au domaine agricole ou viticole puisque les premières vignes sont apparues en 1473 ». Unique à l’époque, le grand plantier de Montlau permet de dire que Montlau est sans doute le plus ancien château viticole « organisé » du Bordelais. Propriétaire après propriétaire, ils apportent tous leur signature à l’embellissement du domaine.

« L’histoire, au combien riche, me fait incliner de respect pour les anciennes générations qui ont oeuvré au profit de ce domaine exceptionnel »

La balade peut reprendre en direction du jardin à la française. Nos pas s’avancent vers les terrasses – les parterres de fleurs à la Française. L’odeur des roses et des nombreuses fleurs présentes guident notre chemin et nous invitent à revenir dans un passé romantique et galant. « Durant ces années passées, la mise en valeur environnementale, aboutie par la création du jardin suspendu, développe un fleurissement exubérant non connu jusqu’alors. Préserver, maintenir, bâtir voilà trois sujets qui me paraissent significatifs pour le temps de ma présence à Montlau. »

En s’éloignant un peu de la bâtisse principale, le chemin nous mène dans les 16 hectares de vignes proche du chai. C’est là où tout se joue. La tradition viticole, à Montlau, vieille de plus de 500 ans, permet de proposer des crus de qualité. « La cinquantième récolte rentrée au Cuvier me fait penser aux années de découverte du métier, à la période où il a fallu trouver le juste milieu entre exploitation ancestrale et modernisme actuel. Les années m’ont permis d’acquérir une solide expérience professionnelle. Les tempêtes, les déceptions, le bonheur et la joie se côtoyaient au quotidien. L’esprit conservateur, lequel dirige les actions et les pensées, la soif de vouloir associer modernisme et tradition m’ont permis, à travers la création du Cuvier-musée, de prouver que tout renouveau repose sur les connaissances transmises de génération en génération sans oublier que seul un terroir d’exception permet au viticulteur de faire savoir parler son terroir ».

Huit vins sont produits sur la propriété : cinq rouges, un rosé, un blanc et un crémant (un vin blanc ou rosé mousseux). Vous trouverez celui qui ravira vos papilles lors de vos apéros ou de vos repas. N’hésitez pas à les contacter sur les réseaux sociaux Facebook – ainsi qu’Instagram Chateau_montlau.

2 commentaires sur « Château Montlau – cinquante ans de passion »

  1. Tu continues ton inlassable quête des mots choisis, des images littéraires, des descriptions détaillées, pour nous proposer un cocktail aux saveurs de rêveries, de voluptueuse et imaginaires sensations et disons-le, d’envies de découvertes…tu atteints ton but.
    Tu valorises notre région, ses patrimoines, et son précieux prestige viticole.
    Fais-nous rêver encore ma chère Pauline.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :